CNRS UFC
Connexion Agenda

Actualités

Camille Dusséaux : portrait d’une géologue

Bourlingueuse, l’adjectif qui la définit le mieux. Ses études l’ont menée de l’Islande à Montpellier, d’Afrique du Sud à Plymouth en Angleterre. Le sujet qui la passionne : la géologie, plus exactement la tectonique.
Camille Dusséaux est attachée temporaire d’enseignement et de recherche, en escale à Besançon pour une année particulière, une année de crise sanitaire plusieurs fois interrompue par des confinements et où les cours qu’elle donne en visio deviennent son quotidien.
Elle a enseigné la cartographie géologique, la pétrologie et la géologie structurale, et en recherche, elle a commencé une collaboration avec Pierre Trap (MCF, Chrono-environnement) sur un projet visant à mieux caractériser les gisements en tungstène dans le sud de la France.

Son actualité : une publication dans Earth and Planetary Science Letters (IF : 5,25)

Dans cette étude, fruit de son travail de thèse, elle quantifie pour la première fois l’altitude de la chaine Varisque (chaine de montagne au milieu de la Pangée) dans le Massif Central, il y a environ 300 millions d’années. L’altitude de cette chaine de montagne, maintenant érodée et que l’on retrouve à l’affleurement dans le monde entier, a été extrêmement débattue. Cet article estime ainsi l’altitude moyenne de cette chaine de montagne a environ 3500m (entre les Alpes et l’Himalaya). C’est l’altitude la plus vieille jamais reconstituée, grâce à la méthode de "paleoaltimétrie par les isotopes stables". Cette méthode s’appuie sur le fait que la composition isotopique des eaux de pluie varie avec l’altitude selon une relation connue. En comparant la composition des eaux de pluie tombées à haute altitude dans le Massif Central enregistrées par des minéraux (micas blancs) dans des granites à des eaux de pluie de basse altitude enregistrées par des fossiles de requins d’eau douce, les chercheurs ont pu estimer l’altitude de cette chaine de montagne. Cette étude permettra aussi de mieux comprendre les grands changements climatiques intervenus à la transition Carbonifère-Permien il y a 300 millions d’années.

Camille Dusséaux et al. : Late Carboniferous paleoelevation of the Variscan Belt of Western Europe

publié le , mis à jour le