CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Culture scientifique > Événements

Nos bactéries résistantes aux antibiotiques polluent l’environnement

D’où viennent ces bactéries et comment résistent-elles aux antibiotiques ?
Didier Hocquet présentera un état de la recherche et des pistes pour limiter la diffusion
de ces bactéries à l’origine d’infection difficiles à traiter.

Les antibiotiques sont une des découvertes les plus importantes de la médecine. Ils ont sauvé et sauvent encore des millions de vies chaque année. Mais leur efficacité est menacée car les bactéries peuvent s’adapter et devenir résistantes au traitement. De l’individu porteur, ces bactéries seront invariablement retrouvées dans les eaux usées communautaires. Ces déchets seront traités par les stations d’épuration qui produisent des effluents rejetés dans les rivières et des boues souvent épandues sur les cultures. Les bactéries résistantes contaminent ainsi nos rivières, nos lacs, nos mers, nos champs, et sont maintenant considérées comme des contaminants émergents.

Cette conférence a pour objectif de montrer l’origine de ces bactéries et d’expliquer les mécanismes de résistances de ces pathogènes aux antibiotiques. Quels sont les facteurs favorisant leur émergence et leur diffusion ? Pourquoi survivent-elles aussi longtemps dans cet environnement hostile ? Quel risque constituent-elles pour les riverains, les baigneurs ou les consommateurs ? Nous envisagerons les pistes (pour la communauté mais également à l’échelle individuelle) pour limiter la diffusion de ces bactéries à l’origine d’infection difficiles à traiter.

Didier Hocquet est professeur de bactériologie à l’université de Franche-Comté et au CHU de Besançon. Il étudie l’émergence et la diffusion des bactéries pathogènes résistantes aux antibiotiques.

Nos bactéries résistantes aux antibiotiques polluent l’environnement.
Petit Kursaal, Besançon
Lundi 9 avril
Entrée gratuite
Grand public

publié le , mis à jour le