CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Culture scientifique > Événements

Ténias, douves et autres vers au travers des âges

Que peuvent révéler les parasites sur la vie de nos ancêtres ?

La paléoparasitologie vise à comprendre l’histoire commune des populations humaines et animales et de leurs parasites. Les vers du tube digestif comme les ténias, les douves et autres oxyures, sont particulièrement intéressants pour cette recherche. En effet, outre les questions relatives à l’histoire des maladies, les cycles biologiques parfois complexes et le mode de contamination de ces parasites permettent de répondre à de nombreuses questions de nature archéologique, donnant ainsi à la paléoparasitologie, une dimension transdisciplinaire unique. Hygiène, alimentation, gestion des déchets, présence animale, ou organisation des habitats, sont autant de centres d’intérêt auxquels l’étude des parasites anciens peut contribuer, et qui permettent de mieux comprendre la vie de nos ancêtres.
Discipline rare dans le monde et présente uniquement à Besançon pour le territoire national, les études paléoparasitolo­giques réalisées au laboratoire Chrono-environnement se concentrent sur l’Europe de l’ouest, mais touchent aussi à d’autres secteurs géographiques et concernent les six derniers millénaires. Les exemples les plus démonstratifs, depuis les popula­tions néolithiques jusqu’aux poilus de la 1ère Guerre Mondiale illustreront les propos de cette conférence.

Matthieu Le Bailly est enseignant-chercheur à l’Université de Franche-Comté, spécialiste de paléoparasitologie, domaine qu’il a pratiqué pendant 10 ans à Reims, puis mis en place et développé à Besançon depuis 2009.

Ténias, douves et autres vers au travers des âges
Petit Kursaal, Besançon
Jeudi 24 octobre, 20h
Entrée gratuite
Grand public

publié le