CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Formation > Licences, Masters et Doctorats

Les eaux usées et la chimie de l’eau, de l’enseignement à l’industrie

Vingt-neuf étudiants de la licence professionnelle Qualité Sécurité Environnement de l’université ont visité mardi 15 octobre le site industriel de la papeterie Gemdoubs situé à Novillars, avec comme objectif de découvrir la réalité d’une PME régionale dans la gestion et le traitement des eaux usées. Les étudiants de la L3 QSE dont 12 sont en formation continue ont été accueillis par Soïzic Hein (animatrice hygiène sécurité environnement), Jimmy Hartmann (technicien qualité sécurité environnement) et Éric Gravier (directeur commercial). Ils ont découvert comment mettre en pratique la chimie, l’analyse et l’ingénierie de l’eau dispensée au niveau des enseignements au service d’une activité industrielle par Nadia et Grégorio Crini (Chrono-environnement). Les étudiants ont ainsi découvert le circuit de l’eau dans une entreprise, depuis son prélèvement (eau brute) jusqu’à son rejet (eau usée traitée respectant les VLE, valeurs limites d’émission), en passant par son utilisation dans la fabrication de la pâte à papier utilisée pour fabriquer le PPO, papier pour ondulé qui sert aujourd’hui également pour la fabrication de meubles ! Le traitement des eaux mis en place par la papeterie consiste en un couplage chimie-biologie faisant appel à des techniques de décantation, biodégradation, floculation, minéralisation et traitement par rhizosphère. Gemdoubs est une entreprise verte et écoresponsable, ayant plusieurs certifications. C’est également un refuge agréé LPO et elle a plusieurs labels écologiques. Les étudiants ont particulièrement apprécié les efforts fournis par l’entreprise pour minimiser son impact sur l’environnement par la mise en place de pratiques écocitoyennes : plus de 97 % de recyclage des eaux, réutilisation des boues chimiques et biologiques dans le procédé industriel, actions pour favoriser la biodiversité sur le site, utilisation d’une chaufferie biomasse pour récupérer de l’énergie, etc.

Contact : Nadia et Grégorio Crini

publié le , mis à jour le