CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Formation > Offres stage, thèse et postdoc

Offre de thèse, cartographie environnementale/épidémiologie, Besançon

Sujet de thèse : Etude C-3PO - Population vulnérable, pollution atmosphérique photo-oxydante et vagues de chaleur : une approche des vulnérabilités à l’échelle d’une communauté d’agglomération.

Mots clés
Pollution atmosphérique, exposition des populations, vulnérabilité, grossesse, modélisation

Projet de thèse
En zones urbaines et péri-urbaines, le trafic routier et le chauffage domestique sont des importants contributeurs de la pollution atmosphérique anthropique. L’impact sanitaire de cette pollution atmosphérique a été largement étudié et démontré (Brunekreef 2002), en particulier un excès de mortalité et de morbidité cardiovasculaire et respiratoire et un excès d’admissions hospitalières, ainsi que des conséquences néfastes sur le déroulement de la grossesse (Dockery 1993, Katsouyanni 2001, Samet 2000).
Les polluants primaires, émis directement par trafic routier et les combustions domestiques, participent à des réactions photochimiques et des polluants dits secondaires (ozone, nitrate de peroxyacétyle) sont formés sous l’action de rayonnements solaires. Cependant, la distribution spatiale des polluants secondaires tel que l’ozone, reste mal connue, en particulier sa répartition et sa fluctuation entre les zones urbaines et les zones périurbaines. Compte tenu du mode de production des photo-oxydants, il existe un lien étroit entre le niveau d’ozone et l’ensoleillement, et donc la température de l’air. Une des conséquences prévisibles du réchauffement climatique global est l’augmentation de la fréquence et de la longueur des vagues de chaleur. Selon les prévisions, une vague de chaleur aussi forte qu’en 2003 pourrait être observée tous les 8 ans au cours de la période 2021-2050 et, à la fin du XXIe siècle, plus de 10% des vagues de chaleur pourraient être nettement plus sévères que celle de 2003 (Vérène Wagner 2018). Les effets de ces modifications météorologiques futures sur la qualité de l’air en photo-oxydants à l’échelle du territoire d’une communauté d’agglomérations sont inconnus.

En résumé, l’exposition réelle des populations à la pollution atmosphérique photo-oxydante, sa modulation entre territoires urbain et périurbain, ainsi que les conséquences sanitaires spécifiques de cette pollution sont encore à préciser. Enfin, l’impact de l’augmentation des vagues de chaleur sur l’exposition humaine à ces polluants secondaires et ses effets sanitaires sont inconnus.

Candidatures attendues jusqu’au 31 mai 2019

Offre de thèse C3PO

publié le