CNRS UFC
Connexion Indicateurs de recherche Agenda Annuaire

Recherche > Dispositifs labellisés

Groupes de recherche

Le laboratoire Chrono-environnement est porteur ou participe à des groupes de recherches internationaux ou nationaux.

- Groupe de recherche international Santé des écosystèmes et écologie des maladies environnementales (GDRI EHEDE)
Chrono-environnement est le laboratoire support du GDRI « Santé des écosystèmes et écologie des maladies environnementales » (EHEDE). Il a pour objectif de promouvoir les échanges et améliorer la lisibilité des recherches menées en Eurasie associant la santé des écosystèmes (la durabilité à long terme des processus écologiques et l’intégrité des services écosystémiques) et l’écologie des maladies (les processus par lesquels les maladies peuvent être maintenues ou contrôlées dans un écosystème). Le GDRI EHEDE s’appuie sur les concepts de l’Ecohealth. Il réunit des chercheurs en biologie de la conservation et des populations, en écologie du paysage, en géographie, en parasitologie, en modélisation et en sciences de la santé d’Australie, de Chine, de France, du Japon et du Royaume-Uni. Leurs recherches privilégient les approches systémiques et se focalisent principalement sur les conflits humains - faune sauvage : écologie de la transmission de l’échinococcose alvéolaire, conservation du Rhinopithèque de Biet et des éléphants sauvages d’Asie, etc.

Contacts :
Patrick Giraudoux
Eve Afonso

Voir la fiche GDRI EHEDE


- Le Groupe de Recherche en Écologie Trophique rassemble au niveau national les chercheurs et enseignants-chercheurs travaillant sur les réseaux trophiques marins, dulcicoles et terrestres. Le GDR GRET permet de promouvoir des études transversales entre les différents biomes visant à tester les concepts de l’écologie théorique. Il est soutenu par l’INEE (Institut Ecologie et Environnement) du CNRS, l’IFREMER et l’INRAe.
Au laboratoire Chrono-environnement, plusieurs enseignants chercheurs en écologie aquatique et terrestre, notamment Francis Raoul et Hélène Masclaux, participent à ce GDR et Clémentine Fritsch, chargée de recherche CNRS, est membre du comité scientifique et coanimatrice de l’atelier "Ecologie Trophique et Contaminants".

publié le , mis à jour le