CNRS UFC
Connexion Indicateurs de recherche Agenda Annuaire

Recherche > Thèmes, Actions et Projets

Projet ALES 2021-2024

Action Phare : Bactéries pathogènes résistantes aux antibiotiques

- Livraison de peptides antimicrobiens au plus près des bactéries

La résistance aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique exigeant la recherche de nouvelles approches thérapeutiques. Le projet ALES a pour objectif de développer des systèmes d’administration de peptides antimicrobiens ayant une grande affinité et spécificité pour la bactérie pathogène ciblée.
Les peptides antimicrobiens (PAM) présentent de nombreux avantages. Ils ont une activité bactéricide rapide et un large spectre d’action, mais surtout, la résistance aux PAM est rare contrairement à la résistance aux antibiotiques. Toutefois, leur toxicité et leur faible spécificité limitent leur utilisation clinique. L’encapsulation des PAM dans des supports de taille nanométrique pourrait surmonter ces inconvénients. Malheureusement, les PAM ont déjà été encapsulés dans plusieurs nanostructures qui n’ont pas amélioré leur spécificité. L’utilisation de matériaux hybrides aptamers/nanoparticules de silice mésoporeuse pourrait apporter une réponse à ce problème.

Résolument interdisciplinaire, le projet ALES requiert des compétences dans le domaine de la science des aptamers, de la chimie analytique, de la formulation pharmaceutique, de la synthèse des nanomatériaux et de la microbiologie. Le projet ALES s’appuiera donc sur une collaboration étroite entre trois partenaires complémentaires.


- Financement Agence Nationale de la Recherche : 371.8 k€
- Coordination : Éric Peyrin, (DPM)
- Durée du projet : 42 mois
- Partenaires : Département de Pharmacochimie Moléculaire UMR 5063 (Grenoble), Chrono-environnement UMR 6249 (Besançon), Institut Néel UPR-2940 (Grenoble).
- Mots-clés : résistance aux antibiotiques, peptides antimicrobiens, encapsulation, nanoparticules

En savoir plus sur le projet ALES

publié le