CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Recherche > Thèmes, Actions et Projets

Projet FINEAU 2020-2023

Utiliser des matériaux à base de fibres naturelles (chanvre, lin) pour la décontamination d’effluents industriels

Le projet FINEAU – FIbres Naturelles pour le traitement des EAUx – porté par le laboratoire Chrono-environnement (UMR 6249 CNRS - Université de Bourgogne Franche-Comté) a pour objectif général de synthétiser des matériaux à base de fibres naturelles et de les utiliser pour décontaminer des eaux usées polycontaminées provenant de plusieurs filières industrielles.
FINEAU est un projet collaboratif et transdisciplinaire impliquant des universitaires et des industriels qui se propose de mettre au point des techniques de décontamination des eaux usées à la fois simples, efficaces, écologiques et ayant peu ou pas d’impact sur l’environnement.

Les domaines de recherche pris en compte dans le projet sont :

  • la chimie environnementale pour le traitement des eaux usées et des boues,
  • l’analyse chimique pour l’identification et la quantification de polluants industriels,
  • la chimie verte pour la modification de matériaux innovants dans des conditions douces,
  • la science des matériaux pour la mise en forme de matériaux et leur cycle de vie,
  • les sciences de l’ingénieur pour la caractérisation des matériaux (microscopie, spectroscopies, analyses physiques),
  • la catalyse qui constitue la filière d’élimination des matériaux avec la récupération de substances.

Coordination  : Grégorio Crini
Financement : Région Bourgogne Franche-Comté 2020 - 105 k€
Durée du projet : 42 mois
Personnels : une thèse de doctorat et un post-doctorant associé (Région BFC)
Mots-clés : fibres naturelles, eaux usées, polluants, ingénierie des eaux, traitement de surfaces, territoires
Partenaires : FEMTO-ST (UBFC), UTINAM (UBFC), UMET (Lille), UCEiV (Dunkerque), G. Ronzoni Institute (Milan, Bari, Italy), Centre PROMED (Bucarest, Roumanie), Eurochanvre Arc-les-Gray, Silac Industrie Champlitte, Papeterie de Novillars, Eden Microfluidics Paris

Voir la fiche du projet : ICI
La presse en parle : un publireportage est paru dans Carnets Comtois, ICI

publié le