CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Recherche > Thèmes, Actions et Projets

Thème Biogéo

Fonctionnement de la biogéosphère

Animateur du thème : FABBRI Olivier

Dans ce thème, le laboratoire regroupe trois pôles de compétences :

Thème Biogéo

1. Fonctionnement des écosystèmes aquatiques
Il regroupe des chercheurs en écologie aquatique, travaillant sur différents matériels biologiques : macro- et microfaune aquatique, végétation aquatique, et des hydrogéologues, spécialistes du fonctionnement d’hydro-systèmes souterrains variés en domaine sédimentaire (notamment karstiques), cristallin et olcanique. Les objets d’étude sont les lacs, rivières et systèmes karstiques. Les méthodes reposent sur des analyses corrélatives des patrons de terrain, mais également sur des analyses expérimentales, en laboratoire, lorsque les recherches se focalisent sur la réponse des hydrosystèmes ou, en leur sein, de catégories d’organismes, à des variables environnementales de forçage.

2. Fonctionnement des écosystèmes agrosylvopastoraux
Ce pôle de compétence réunit des chercheurs en écologie des populations et des communautés animales, végétales et microbiennes, ainsi que des modélisateurs. Les écosystèmes semi-naturels terrestres concernés sont les prairies, les forêts et les prés-bois, intégrés dans des paysages fortement influencés par les activités humaines. Les méthodes utilisées articulent observation (approches synchroniques et diachroniques), expérimentation et modélisation (statistique et dynamique).

3. Fonctionnement des géo-systèmes
Ce pôle de compétences rassemble des chercheurs en sciences de la Terre de spécialités multiples : sédimentologues, pétrographes des roches de surface ou de la profondeur, minéralogistes, géochimistes, hydrogéologues, tectoniciens, géophysiciens. Les objets d’étude sont les bassins sédimentaires (France), les chaînes de montagnes (Massif Central, Jura, Alpes, Pyrénées, Andes, Chine septentrionale), les provinces métallifères (France, Maroc, Canada), les zones de subduction (Japon, Costa-Rica). Pour ces différents chantiers, l’approche terrain est privilégiée, en se basant sur des partenariats internationaux.

Cycle du carbone et fonctionnement de la biogéosphère

Action phare

Les concentrations atmosphériques en CO2, principal gaz à effet de serre, ont augmenté de manière dramatique depuis les années 1970. La mesure de la variabilité spatio-temporelle à l’échelle locale des émissions/séquestrations, et de leurs facteurs de régulation chimiques et biologiques font l’objet de différents programmes de recherche en portant une attention particulière aux milieux humides, car ils constituent des écosystèmes particulièrement actifs de transformation, transport et stockage de carbone.

Lire la suite

Failles, zones de cisaillement et aléa sismique

Action phare

La problématique de l’aléa sismique, et plus généralement de la déformation des roches dans la lithosphère, est classiquement traitée d’un point de vue essentiellement mécanique. Le but de cette action est de quantifier et de modéliser le rôle joué par les interactions fluide-roche sur l’instabilité des failles, le fonctionnement des zones de cisaillement et sur le déclenchement des séismes.

Lire la suite

Perturbations, altérations, fonctionnement et biodiversité des écosystèmes

Action phare

Les écosystèmes semi-naturels de moyenne montagne, terrestres et aquatiques, sont l’objet de conflits entre différents intérêts écologiques, économiques et sociétaux. Le but de cette action intégrative sera de mieux anticiper les conséquences des activités humaines sur la dynamique des populations et des communautés végétales, animales et microbiennes des écosystèmes agro-sylvo-pastoraux (prairies, prés-bois, forêts) et aquatiques (rivières, lacs) de moyenne montagne par une approche systémique d’écologie fonctionnelle et de modélisation.

Lire la suite