CNRS UFC
Connection Calendar

Results & Uses > Articles in the spotlight

Un article de référence sur les polluants émergents

Nadia Morin Crini et al. signent un article sur les polluants émergents publié dans Environmental Chemistry Letters.

Trois chercheurs de Chrono-environnement, Nadia Morin-Crini (chimiste analytique), Didier Hocquet (microbiologiste clinique CHU) et Grégorio Crini (polymériste environnemental) viennent de publier un article de 28 pages dans le journal Environmental Chemistry Letters (facteur d’impact = 9.027) sur les polluants émergents : produits cosmétiques et d’hygiène, détergents, résidus de médicaments, hormones, perturbateurs endocriniens, biocides, drogues illicites, produits de désinfection, plastifiants, retardateurs de flamme, produits poly- et perfluorées, métalloïdes, terres rares, nanoparticules, microplastiques, micro-organismes résistants, etc.

Cet article transnational, co-écrit avec des collègues marseillais, chinois, indien, portugais, américain, allemand, mexicain, colombien et italien, montre que la contamination des eaux par les stéroïdes, antibiotiques, antidiabétiques, anti-inflammatoires, amphétamines, caféine, bisphénols, alkylphénols, lindane, atrazine, endosulfan, dibenzofuranes, phtalate, triclosan et cocaïne touche l’ensemble des pays, riches comme pauvres, du Portugal à la Chine en passant par le Mexique, le Brésil et la Colombie. De nombreuses rivières sont contaminées, par exemple, par des résidus médicamenteux, l’Amérique du Sud étant parmi les régions les plus concernées par cette pollution médicamenteuse. Or, les impacts de ces substances et les effets « cocktails » sont imprévisibles sur les organismes des compartiments aqueux et perturbent leur biologie et cycle de vie. Ce fléau mondial que représente la pollution de l’eau par les polluants émergents est un défi non seulement pour la gestion durable des eaux superficielles et souterraines mais également pour l’économie, le bien-être environnemental et la santé des populations de tous les pays.

Le nombre de molécules ne cesse d’évoluer tant au niveau des polluants dits parents que de leurs produits de dégradation et le problème est de plus en plus complexe : il faut donc continuer à se mobiliser pour surveiller et analyser ces molécules (détection, monitoring, traçage), étudier les mécanismes d’évolution de ces substances dans le tout compartiment eau (milieux connexes, eaux souterraines) en termes de mobilité, transfert et dégradation, évaluer l’impact sur les milieux et la santé, proposer des solutions pour réduire les sources de contamination (bioprocédés de traitement, écotechnologies), croiser les données et développer des réseaux internationaux sur les polluants émergents pour améliorer leur connaissance.

Morin-Crini N., Lichtfouse E., Liu G. et al. Worldwide cases of water pollution by emerging contaminants: a review. Environ Chem Lett (2022).

published on