CNRS UFC
Connexion Agenda

Valorisation > Collaborations internationales

Collaboration Nord-Sud : pour assurer une eau de qualité à une région d’agriculture maraîchère au Sénégal

Michel Fromm, professeur de chimie-physique à l’Université de Franche-comté a accueilli du 23 mai au 1er juin 2022, Ibrahima Sakho, professeur de physique à l’Université Iba Der Thiam de Thiès pour un nouveau projet de collaboration.

Coline Druart (Qualio), Michel Fromm (LCE) et Ibrahima Sakho (Université de Thiès) Depuis 2017 des échanges fructueux autour des Technologies Atomiques et Nucléaires Appliquées ont eu lieu avec les chercheurs de Besançon (séjour en qualité de professeur invité en 2018, Colloque international TANA en 2019).

Cette visite, d’une autre nature, concernait la ressource en eau ; rare et parfois chargée, il s’agissait de contrôler par des analyses physico-chimiques de l’eau d’irrigation. Par une prise de contact avec le laboratoire Qualio et le soutien du laboratoire Chrono-environnement une nouvelle collaboration s’amorce visant l’amélioration de la qualité de la ressource.

Au Sénégal, la production horticole est concentrée principalement dans la zone des Niayes (bande côtière de 180 km de long qui va de Dakar à Saint Louis) qui assure à elle seule plus de 60 % des récoltes. Cette zone fournit des légumes variés : oignons, pommes de terre, carottes, choux verts, tomates, cerises, aubergines, etc. Une étude, faite au Sénégal en 2021, a révélé que les aliments contenant des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques sont responsables de plus de 200 maladies, allant de la diarrhée aux cancers. Fort de ce constat, une enquête préliminaire menée en avril 2022 auprès des maraîchers de la commune de Kayar (dans la zone des Niayes) a montré qu’aucun prélèvement n’avait été pratiqué sur les eaux de puits d’arrosage pour des analyses physico-chimiques et/ou bactériologiques.

Des eaux ont ainsi été prélevées dans un de ces puits à ciel ouvert le 22 mai 2022 en vue de déterminer leur qualité. Une série complète d’analyses physico-chimiques des échantillons vient d’être effectuée par le laboratoire Qualio. Cette étude menée sur le terrain par Mouhamadou Siradio Diop, étudiant en master au département Hydrosciences et Environnement à l’Université de Thiès, constitue une première phase de travail. Un stage à Chrono-environnement est déjà envisagé pour lui permettre de faire des analyses complémentaires, ainsi qu’une thèse en cotutelle qui porterait sur une cartographie de la qualité des eaux destinées à l’arrosage des légumes cultivés dans la région de Thiès au Sénégal.

Une semaine riche et intense, en France, pour Ibrahima Sakho, qui nous a fait l’honneur de nous offrir quatre livres de formation dont il est l’auteur. Un livre portant sur électromagnétisme (licence 1), deux livres de mécanique quantique (licence 2) et un ouvrage de physique nucléaire (licence 3).

publié le