CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Valorisation > Collaborations internationales

Premier colloque sur les Technologies Atomiques et Nucléaires Appliquées, (Thies, Sénégal)


Organisé par l’UFR Sciences et Technologies du 24 au 26 juin 2019 à l’Université de Thies (Sénégal), le Colloque international de Technologies Atomiques et Nucléaires Appliquées TANA_2019 a accueilli étudiants, doctorants, docteurs, médecins, chercheurs et enseignants-chercheurs en provenance des universités de Thiès, Dakar, Bambey, Ziguinchor au Sénégal et de Besançon en France.

Les TANA sont le fruit d’une collaboration initiée en 2017 entre Ibrahima Sakho, professeur de physique à l’Université de Thiès, et Jean-Emmanuel Groetz, enseignant-chercheur en physique des rayonnements ionisants à l’Université de Franche-Comté, qui s’est concrétisée par un séjour de professeur invité de deux mois en 2018 à Chrono-environnement.
L’objectif général visé à travers l’organisation des TANA est de faire de l’Université de Thiès un pôle d’excellence pour le rayonnement scientifique de trois secteurs clés du développement durable que sont l’énergie, la santé et l’environnement.
Pour cette première édition, Michel Fromm, professeur de chimie physique, représentait notre UMR.

L’état des lieux qui en ressort, a mis en évidence à la fois l’immense volonté d’agir et le manque de formations en relation avec la dosimétrie et la radioprotection au Sénégal alors même que les techniques de diagnostic et de traitement utilisant les rayonnements ionisants se mettent en place dans les hôpitaux du pays. La licence DORA (Dosimétries et radioprotection médicale) animée par Régine Gschwind, enseignante-chercheuse en physique (site de Montbéliard, France), constitue à ce titre un premier point d’ancrage dans les nombreux projets futurs de collaboration envisagés.

La rectrice de l’Université de Thies, Ramatoulaye Diagne Mbengue présente lors de la cérémonie de clôture, a confirmé tout l’intérêt et la motivation des collègues sénégalais pour que se consolident les collaborations.

Sans être exhaustifs, voici quelques-unes des pistes évoquées et en cours de consolidation :

  • L’édition TANA 2020 sera consacrée à la dosimétrie, à la radioprotection et à l’intelligence artificielle. Plusieurs membres de l’UMR devraient être présents. Il est prévu une conférence inaugurale par une « sommité » de la dosimétrie médicale au centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) de Dakar. Chaque année sera consacrée à un thème en particulier, généralement en rapport avec l’énergie, la santé et l’environnement.
  • L’idée inspirée par la citation d’Amadou Hampâté Bâ (discours UNESCO, 1960) « un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle » transposée à notre époque contemporaine afin d’aller vers l’ouverture de la Maison des Sages TANA : un lieu de résidence destiné à recevoir des scientifiques retraité(e)s de toutes les nations qui auront pour mission d’accompagner des étudiants (masters, doctorats), de rédiger des ouvrages, de participer à des animations scientifiques (l’acquisition du terrain pour la construction du bâtiment est en cours de réalisation !)...
  • Mettre en place des échanges : recevoir des étudiants de master et des doctorants à Chrono-environnement pour les former dans les domaines cités plus haut ; promouvoir les collaborations internationales ; la mise en place de formations diplômantes et créer des réseaux scientifiques.

Contacts :
Michel Fromm
Jean-Emmanuel Groetz

publié le , mis à jour le