CNRS UFC
Connexion Agenda

Valorisation > Conférences et soutenances

Soutenance de thèse d’Alexandre Tétard

Alexandre Tétard a le plaisir de vous convier à la soutenance de sa thèse de doctorat vendredi 17 décembre 2021, à 9h, au Bâtiment Bio-innovation, 4 rue Charles Bried, 25000 Besançon. Sa thèse est intitulée Induction des systèmes d’efflux par les molécules électrophiles chez la bactérie Pseudomonas aeruginosa.
Vue la situation sanitaire, il est nécessaire de contacter Alexandre pour accéder à la soutenance (alexandre.tetard chez laposte.net).

Composition du jury
Rapportrice : Pr Geneviève Hery-Arnaud
Rapporteur : Pr Jean-Michel Bolla
Examinatrice : Pr Marie-Geneviève Dijoux-Franca
Examinateur : Pr Jean-Marie Perrier-Cornet
Direction de thèse : Dr Catherine Llanes
Co direction de thèse : Pr Patrick Plésiat

Invitation à télécharger ICI

Résumé
Devant le développement de la résistance aux antibiotiques et la réduction du nombre de molécules thérapeutiques disponibles, l’utilisation des huiles essentielles (HEs) est une alternative qui peut sembler séduisante. Toutefois, dans certains cas, la consommation des HEs se fait en parallèle aux traitements antibiotiques. Notre travail a cherché à établir l’effet des HEs sur la sensibilité aux antibiotiques de la bactérie Pseudomonas aeruginosa en ciblant deux composés contenus dans les HEs : le cinnamaldéhyde et le citral.
Utilisés à des concentrations sub-inhibitrices, ces deux composés montrent un antagonisme important avec de nombreux antibiotiques en raison de la surproduction de pompes d’efflux, des mécanismes de défense bactérien qui expulsent hors de la bactérie les molécules toxiques, mais également d’interactions chimiques avec les antibiotiques, les rendant inactifs.
Il est donc important de bien communiquer sur l’utilisation des HEs et de faire passer le message que ces composés naturels en libre-service ne sont pas sans effets secondaires, surtout lorsqu’ils sont consommés avec des antibiotiques.

publié le , mis à jour le