CNRS UFC
Connexion Indicateurs de Recherche Agenda Annuaire

Valorisation > Conférences et Soutenances

Soutenance de thèse de Valérie Taillandier

Valérie Taillandier a le plaisir de vous inviter à la soutenance de sa thèse intitulée Sépultures et nécropoles du Second âge du Fer dans le Jura occidental et les plaines de Saône. Analyse des corpus mobilier et des pratiques funéraires.
Elle aura lieu le vendredi 15 novembre à 14h dans la salle de conférence de la MSHE C.-N. Ledoux, située au 1 Rue Charles Nodier à Besançon.

Composition du Jury :
Stephan FICHTL, Professeur, Université de Strasbourg (rapporteur)
Pierre-Yves MILCENT, Maître de conférences HDR, Université Toulouse Jean Jaurès (rapporteur)
Marie-Yvane DAIRE, Directrice de recherche CNRS, UMR 6566 CReAAH, Rennes (examinatrice)
Martin SCHÖNFELDER, Docteur en archéologie, Conservateur au Römisch-Germanisches Zentralmuseum – Leibniz-Forschungsinstitut für Archäologie, Mayence (Allemagne) (examinateur)
Gilbert KAENEL, Professeur émérite, Université de Genève (Suisse) (examinateur)
Philippe BARRAL, Professeur, Université de Franche-Comté, Besançon (directeur de thèse)

Résumé :
Cette recherche doctorale s’est attachée à étudier et caractériser les pratiques et ensembles de mobilier funéraires au second âge du Fer dans le Jura occidental et les plaines de Saône. Ce travail a nécessité de constituer un catalogue de sites obtenu par un dépouillement exhaustif des données disponibles, incluant toute la documentation ancienne et les résultats d’opérations archéologiques préventives récentes. Une attention particulière a été portée à l’analyse typo-chronologique des assemblages funéraires, dominés par les objets de parure métallique. Une classification typo-chronologique des catégories d’objets a été élaborée, alimentée par des comparaisons avec les régions voisines de la zone d’étude.
Elle fournit une base solide pour mieux cerner les influences et contacts à l’oeuvre dans l’espace étudié, ainsi que leur évolution au cours du Second âge du Fer. L’analyse des pratiques funéraires s’appuie sur les résultats d’une sériation des ensembles fiables, qui alimente une réflexion sur les grandes tendances caractérisant chaque étape chronologique et sur les marqueurs spécifiques des élites. L’ensemble des résultats de cette recherche offre une image renouvelée des pratiques funéraires et plus globalement de la société du second âge du Fer, particulièrement pour La Tène ancienne, période la mieux documentée, dans un espace qui occupe une position charnière au sein de l’aire celtique occidentale.

Invitation et résumé

publié le