CNRS UFC
Connexion Agenda

Valorisation > Talents et distinctions

Morana Čaušević-Bully, nommée Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques

Le 5 novembre 2021, Morana Čaušević-Bully, maître de conférences en archéologie et histoire de l’art, a reçu les insignes de Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques des mains de l’Ambassadeur de France en Croatie, Gaël Veyssière, en reconnaissance de son action en faveur de la promotion du savoir et de la coopération scientifique et universitaire franco-croate.

La cérémonie, organisée pour l’occasion, s’est déroulée à l’Ambassade de France en Croatie, à Zagreb.
Sa participation à des recherches franco-croates a débuté en 2002 dans le cadre de la mission de Salona (Split) portée alors par l’École française de Rome et le Musée archéologique de Split. Une bourse d’études obtenue en 2004 à l’École française de Rome et les échanges extrêmement stimulants sur les problématiques de l’Antiquité tardive engagés avec Noël Duval lors de son séjour ont eu un impact décisif sur la vocation de Morana à mener une recherche en doctorat sur l’Antiquité tardive dans la région du Kvarner en Croatie. Son parcours franco-croate a également été marqué par une longue collaboration sur la fouille du monastère Saint-Pierre d’Osor (entre 2006 et 2017), dirigé par S. Bully (CNRS-UMR ARTEHIS), M. Jurković et I. Marić (centre IRCLAMA de l’université de Zagreb).
Depuis sa thèse en cotutelle entre l’université Paris-Est et l’université de Zagreb soutenue en 2013, elle a développé des programmes de recherche franco-croates, tout d’abord comme membre de l’École française de Rome (2013-2014), puis comme enseignante-chercheure à l’Université de Franche-Comté - UMR Chrono-environnement depuis 2014, en favorisant toujours une étroite collaboration entre les deux pays à travers des échanges entre les chercheurs, l’accueil d’étudiants, l’organisation d’ateliers, de chantiers écoles, mais aussi des rencontres scientifiques et des expositions.
Les derniers programmes de recherche qu’elle codirige, auprès de l’École française de Rome, avec le soutien de l’ISITE-UBFC ou tout récemment dans le cadre de l’ANR MONACORALE, s’inscrivent dans la continuité de ses actions, qui lui ont permis d’être honorée par cette belle distinction.

publié le